success

FRANCK-ARMEL TOURÉ, LA SUCCESS STORY IVOIRIENNE DE LA RESTAURATION RAPIDE

Avec un taux de croissance d’environ 8 %, l’émergence visible d’une classe moyenne et le développement du e-commerce, le secteur de la restauration rapide connaît un véritable boom en Côte d’Ivoire. Ce n’est pas Franck-Armel Touré qui dira le contraire ; lui qui se positionne depuis deux ans déjà avec son enseigne « Mister Pili Pili » comme un sérieux challenger de KFC à Abidjan. « J’aime bien le dire, nous sommes sur le même marché sans être sur les mêmes cibles. Alors, je me positionne dans le sillon du géant et j’apprends à améliorer mon offre. », affirme-t-il avec assurance.

A 41 ans, cet entrepreneur, passionné de digital a réussi à se tailler une véritable notoriété avec ses pièces de poulets épicées et panées grâce à ses compétences en marketing, en infographie et bien-sûr en gastronomie. « Je suis passionné de cuisine. J’adore cuisiner mais je n’aime pas faire la vaisselle. », dit-il en souriant